Benedicte CHANUT – « Le carnet de JANVIER » – Une histoire d’amour passionnante …

29 avril 2008

Petite boulette …

Publié par benedictechanutpeintre dans Le présent

Eh boulette j’attends toujours tes photos. Ta maîtresse l’avait promis à la mienne …
Alors n’oublies pas.

Ton cop Jeannot

28 avril 2008

Pt’it Jean s’est calmé …

Publié par benedictechanutpeintre dans Le présent

Tout simplement parcequ’il aime … devinez qui ….
Là voila en toute simplicité.

photo134allegee.jpg

Pt’it Jean dans ses rêves
A demain

27 avril 2008

Jeannot qui milite …

Publié par benedictechanutpeintre dans Le présent

J’ai reçu le week-end dernier une revue sur les mauvais traitements des animaux en Chine.
Je suis aller voir sur leur site internet, quelle honte traiter ainsi les chiens et chats pas très « humain » c’est le cas de la dire. Alors regardez, et faites vous vous-mêmes une idée, cette association est basée à Toulouse et font à mon avis un travail formidable.

http://www.sosanimaux.com

Pt’it Jean qui hurle … de … tristesse … envèrs l’inhumanité …

26 avril 2008

Ma maîtresse chérie … et …

Publié par benedictechanutpeintre dans Le présent

moietjanvierallegee.jpg

25 avril 2008

Devinez …

Publié par benedictechanutpeintre dans Le présent

Un hommage à celle que j’aime de tout mon petit coeur de titou …

Jean

Moi simplement

24 avril 2008

Encore un de mes … de gueule !!!

Publié par benedictechanutpeintre dans Le présent

Regardez, et réfléchissez !!!!

Nous avons tous, que nous soyons, chien ou chat, un coeur à la bonne place …

chienspa.jpg

Petit Jean qui râle comme toujours, mais à juste titre.
Ciao

23 avril 2008

Ah, ma première connerie …

Publié par benedictechanutpeintre dans Il y a 10 ans

Après cette bonne nuit réparatrice, et ce réveil « joueur », je fis ma première connerie, pipi sur la moquette.
Et oui, je venais de jouer avec ma maîtresse, et lorsqu’elle me déposa par terre, afin de descendre, je ne pus me retenir, et hop, sur la moquette.
Je me couchais, pétrifié sur le sol, pensant que mon heure était venue. Que nenni.
- « Ce n’est pas grave, c’est aussi de ma faute, je n’avais qu’à te sortir avant de commencer à jouer avec toi ce matin. Je n’ai pas non plus l’habitude, Tess est grande, et toi si pitchoune encore. Allez, on y va, c’est dehors qu’il faut faire pipi. »
Elle me prit dans ses bras, car je ne pouvais pas descendre l’escalier, j’étais plus petit que la hauteur de la marche !!!
Vous vous imaginez le pins que j’étais, mais rassurez vous j’ai grandi, pas énormément, mais quand même …

Ptit jean qui rougit
A demain

22 avril 2008

Pour ma maîtresse

Publié par benedictechanutpeintre dans Le présent

Pour ma maîtresse dans Le présent m1192695933

21 avril 2008

Ca-y-est …

Publié par benedictechanutpeintre dans Le présent

Eh oui, ma maîtresse était débordée ce week-end, et pourtant, elle a trouvé le temps , plutôt, elle a pris le temps de me couper mes rastas, de me faire un shampooing, tout le tralala quoi. J’ai essayé de la mordre, rien à faire, elle ne s’est pas démontée!! J’ai cédé, je me suis laissé faire. Bon ok, je suis beau maintenant, je joue un peu de comédie, ma foi, on ne sait jamais, si cela marchait!

A demain, beau, magnifique, et …
Ciao
Jeannot, le plus beau de tous …..

20 avril 2008

Première nuit …

Publié par benedictechanutpeintre dans Il y a 10 ans

Après le film, encore une pause pipi et au lit.
Mais où vais-je dormir? Tess sur sa couette et moi?
Ma maîtresse m’installe à côté de Tess, qui gentillement accepte de me laisser une petite place. Une fois la lumière éteinte, je fus pris d’une panique, et commençais à pleurer, pourquoi, je ne savais pas moi-même.
Ma maîtresse se réveilla, et me pris dans ses bras.
- « Viens avec moi, là, tu vas avoir moins peur, viens dans mes bras. »
Je ne me laissa pas prier. Et, me blottit dans le creux de ses reins, pour un long voyage. Je n’osais pas bouger de peur de la réveiller, je me faisais encore plus petit que je n’étais ( et c’est peu dire!!).
Le lendemain matin, au réveil, je fus pris d’une envie de lui faire la fête, je ne me retenais pas, et lui crapautais dessus, en la lèchouillant. Elle éclata de rire, commençant à jouer avec moi.

J’étais heureux, simplement heureux …

A demain
Petit Jean et ses souvenirs.

1234

ASIDL |
divers |
b-p-m |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dorianesworld
| Death Note
| jodyloveyou